L’hypnose(s)

L’hypnose existe depuis des millénaires. Sa pratique médicale, elle, depuis +/- 150 ans.

L’état d’hypnose naturel au quotidien, nous l’avons tous expérimenté à un moment : c’est ce moment où l’on fait abstraction de notre environnement, lors par exemple des exercices sportifs, de rêverie, de conduite d’un véhicule sur un long trajet, de l’étude, devant sa TV, son ordinateur, en face d’une personne qui vous est chère,…

Nous nous mettons spontanément dans un état d’attention soutenue, de fixité… et plus rien d’autre n’existe… L’hypnose au quotidien peut aussi s’apprendre, s’améliorer.

Dans ces moments la vigilance est réduite et l’inconscient plus accessible, plus ouvert aux suggestions positives, grâce aux phénomènes d’attention extrême, d’absorption, de dissociation.

L’hypnose permet également au bénéficiaire d’accéder à des ressources psychologiques, soit par le biais d’images évocatrices, soit de façon tout à fait inconsciente. Ces ressources sont alors utilisées et progressivement intégrées à la vie consciente.

L’hypnothérapie est contemporaine d’une période de travail intérieur intense. En ce sens, elle devient une réorganisation, où les mots, et les métaphores fonctionnent comme des clés permettant l’accès à des programmes de recherche inconsciente.